Stellantis: new tour of the BtoB commercial conditions

Le groupe Stellantis at envoyé un nouveau courrier à ses clients professionnels afin de les prévenir d’une baisse des conditions commerciales. Le second de ce type en l’Espace de six mois.

Les clients professionnels de Stellantis ont reçu un courrier leur annonçant une nouvelle révision des conditions commerciales.

For the second fois in the space of six months, the clients professionnels de Stellantis en France ont reçu a courrier leur indiquant une révision unilatérale des conditions commerciales négociées avec le constructeur.

Le nouveau courrier, en date du 29 avril 2022, est signé de la main de Gauthier Helleputteresponsable ventes grands comptes et loueurs, et remplaçant par intérim de Jean-Pierre Mesichere at quitté ses fonctions de directeur du BtoB de Stellantis France le 1er juin dernier.

L’industrie automobile fait face à des vents contraires imprévisibles et indépendants de notre volunté. Stellantis n’y échappe pas. La pénurie de semi-conducteurs ne sera pas résolue à court terme et nous ne nous attendons pas un retour à l’équilibre entre l’offre et la demand avant un certain temps“, explique Gauthier Helleputte.

Et dell’Invoquer également “la situation géopolitique critique en Europe avec, pour corollaire, the augmentation du coût de l’énergie, la hausse du coût des matières premières et du fret“, le tout ayant”un impact significatif sur l’ensemble de nos coûts de production, sur notre capacité à produire et sur nos délais de production“.

“Stellantis ne respecte pas à nouveau ses engagements”

Le responsable indique ainsi que dans ce contexte, “nous sommes dans l’obligation de revoir nos conditions commerciales et ce, dès le 1er mai pour une durée de 4 mois, jusqu’au 31 août“. The clients sont censés avoir été contactés par leur commercial afin de take connaissance des nouvelles conditions tarifaires.

Stellantis n’est pas le seul groupe à annoncer de telles nouvelles à ses clients. Mais à la différence de certains, the s’était toutefois engagé sur des protocoles annuels pour 2022 alors que d’autres, plus prudents, avaient instauré des conditions commerciales pour des durées déterminées plus courtes.

Ainsi, un acteur du secteur des flottes déplore que Stellantis, malgré les protocoles signés pour 2022, “ne respecte pas à nouveau ses engagements, quelques mois après un premier courrier de la même nature“.

The apprécie toutefois que la stratégie du groupe soit désormais plus claire, puisque des niveaux de remises sont désormais fixés par segments d’entreprises. “Il n’y a pas ou peu de négociations possibles sur les remises pour certains clients, notamment les plus petits, Stellantis a décidé d’avoir une meilleure maîtrise de sa politique tarifaire, ce qui est plus rationnel“, ajoute-t-il.

D’autres constructeurs ont également annoncé quelques ajustements dans leurs conditions, à l’image de Volkswagen qui, courant mai, a baissé de manière unilatérale ses remises sur les modèles hybrides rechargeables notamment. Corn semble-t-il de manière moins abrupte.

#Stellantis #tour #BtoB #commercial #conditions

Leave a Reply

Your email address will not be published.